SAVOIR

Le savoir désigne une construction mentale individuelle qui peut englober plusieurs domaines de connaissance.

La connaissance se réfère, quant à elle, à un domaine précis extérieur au sujet : connaissance d’une langue, d’une discipline.

Savoir et connaissance s’opposent au domaine de la croyance.

Le savoir se distingue par divers traits d’un ensemble de connaissances en particulier par la dimension qualitative : l’acquisition d’un savoir véritable suppose un processus continu d’assimilation et d’organisation de connaissances par le sujet concerné, qui s’oppose à une simple accumulation et rétention hors de toute volonté d’application. Au niveau individuel le savoir intègre donc une valeur ajoutée en rapport avec l’expérience vécue et de multiples informations contextuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.